MENU

Avocat licenciement à Paris 16ème

"Être licencié", "se faire virer", peut être ressenti comme un événement d'une grande violence, pouvant aller jusqu'à la perte de confiance en soi.

Votre avocat compétent en matière de licenciement à Paris 16 est là pour vous assister dans la défense de vos droits.

Vous êtes en cours de procédure de licenciement, ou vous venez de recevoir votre courrier : les faits qui vous sont reprochés vous semblent totalement éloignés de la réalité ...

L'intervention d'un avocat vous permettra de mettre en place une stratégie afin d'organiser au mieux votre défense dans le cadre d'une éventuelle procédure de contestation du licenciement devant le CPH.

Droit du travail : Maître Crochet-Méjan assure la défense des salariés et des employeurs

Maître Crochet-Méjan est avocat en droit du travail au barreau de Paris. Elle intervient dans les situations contractuelles entre l'employeur et son salarié. C’est le cas lors d’un licenciement pour faute grave, d’un licenciement économique, d’une modification du contrat de travail, d’un conflit entraînant une procédure prud’homale, ou encore lors d’un harcèlement moral ou sexuel.

Quelle est la différence entre une faute grave et une faute lourde ?

Vous avez commis une faute et votre employeur vous a demandé de quitter les lieux de son entreprise immédiatement. Était-il dans son bon droit, malgré la faute que vous aviez commise ? Il y a une différence entre une faute grave et une faute lourde. La faute est dite grave lorsque le salarié n'a pas eu l'intention de nuire à son employeur ou à son entreprise. La faute lourde est retenue lorsque le salarié a nuit volontairement à son employeur. C'est le cas de violences sur les biens, le détournement de clientèle... En cas de licenciement pour ce type de faute, Maître Crochet-Méjan, avocat intervenant en cas de licenciement sur Paris 16 et dans toute la capitale saura vous informer de vos droits et vous défendre auprès des juges.

Qu'est-ce qu'une rupture conventionnelle ?

La rupture conventionnelle consiste en l'annulation amiable d'un contrat de travail. La décision peut provenir du salarié ou de l’employeur. La rupture conventionnelle doit respecter certaines formalités : entretiens, délais légaux… Maître Crochet-Méjan saura vous guider, répondre à toutes vos questions et vous accompagner au cours des phases de la procédure.

Le conseil des Prud’hommes : la juridiction en droit du travail

Le conseil des Prud’hommes a pour fonction de statuer les litiges entre un salarié et son employeur. Il est composé de juges non professionnels, par moitié des représentants employeurs et de salariés. Un avocat peut intervenir en cas de refus de l’employeur d’accepter un congé sabbatique à son employé, liquidation ou redressement judiciaire. Grâce à son expérience, Maître Crochet-Méjan saura apporter les pièces légitimant votre demande et un résumé des faits.

Mission de Maître Crochet-Méjan lors d'un licenciement

Maître Crochet-Méjan, avocat compétent en licenciement à Paris 16, vous reçoit pour vous donner des conseils ou vous assister en cas de situation conflictuelle, que vous soyez salarié ou employeur. Elle connaît parfaitement les règles en droit du travail. En la rencontrant vous êtes assuré que vos droits seront respectés. Maître Crochet-Méjan dispose de différentes solutions pour vous soutenir dans vos démarches. Elle tente dans un premier temps une rupture amiable en rencontrant la partie adverse ou vous accompagne dans une procédure contentieuse après une étude approfondie de votre dossier.

Un avocat peut-il assister le salarié lors d'un entretien préalable ?

Un avocat ne peut en aucune façon assister un salarié lors de son entretien préalable à licenciement.

Cependant, le salarié peut, s'il le souhaite, soit se faire assister par un membre de l'entreprise, soit par un conseiller extérieur dans les entreprises non dotées d'institution représentative du personnel.

Ce n'est que plus tard que l'avocat intervient pour assurer la défense du salarié licencié.

Le fait de ne pas aller chercher la lettre recommandée avec accusé de réception notifiant le licenciement bloque-t-il la procédure ?

Il appartient à chacun de réceptionner ses courriers recommandés avec accusé de réception : dès lors, ce n'est pas parce que le collaborateur refuse la notification de son licenciement que le licenciement n'est pas effectif.

En conséquence, le salarié sera licencié à la date de première présentation de la lettre de licenciement, peu importe qu'il ait pris connaissance ou pas du courrier.

L'employeur peut-il se séparer d'un collaborateur pour n'importe quel motif ?

Tout licenciement doit être justifié par un motif réel et sérieux, et matériellement vérifiable.

Toutes les causes ne peuvent pas être invoquées : le cas échéant, il appartiendra au juge d'en vérifier la légalité et/ou la réalité.

Contactez-moi

Consultez également

Actualités
Voir toutes les actualités
Newsletter